Le Couteau du Larzac | Couteaux du Larzac
Le couteau du Larzac est fabriqué à Millau, en Aveyron, dans nos ateliers. Il possède à la fois la rudesse et l’authenticité de ces terres chargées de légendes. Ami des bergers, il les accompagne depuis toujours à table comme aux pâturages pour trancher le pain ou sculpter le bois. Façonné dans les aciers les plus purs associés aux bois les plus précieux, il sera votre plus fidèle compagnon.
couteau, larzac, millau, aveyron, bois, acier, couteaux, compagnon, coutellerie, fabrication artisanale, artisan, causse, âme du pèlerin, fidélis, lou truffaïre, aveyronnais, santiago, roquefort, lame, viroles, guillochage, inox, guilloché
21371
page,page-id-21371,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
couteau_larzac
Le couteau du Larzac

Le couteau du Larzac fabriqué à Millau dans les ateliers de coutellerie « L’âme du Causse », possède à la fois la rudesse et l’authenticité de ces terres chargées de légendes. Complice des bergers, il les accompagne depuis toujours à table comme aux pâturages pour trancher le pain ou sculpter le bois.

Façonné dans les aciers les plus purs associés aux bois les plus précieux ou à la corne, il sera votre compagnon le plus fidèle, illustrant une tradition millénaire.
Maintenant que vous possédez un Larzac, vous aurez certainement le plaisir d’entendre : « Faï me passa lo cotel » (passe moi le couteau). Alors soyez vigilant gardez un œil dessus et méfiez vous des jaloux.
« L’âme du Causse » garantit à vie votre couteau contre tous vices de fabrication. Pour son entretien et sa longévité, évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.

ll existe une coutume selon laquelle tout objet tranchant ne s’offre pas sous peine de couper l’amitié ou l’amour !
Si ce couteau vous a été offert et pour conjurer ce mauvais sort, n’oubliez pas de donner une pièce de monnaie, dans un but d’échange, à la personne qui vous en a fait cadeau.

couteau_fidelis
Le Fidelis

Le « Fidélis » est né de l’envie de rendre hommage au « Larzac Médiéval », à ses vieux villages, ses troglodytes, ses commanderies, ses légendes Templières.
Pour cela, il fallait un couteau qui symbolise la rudesse de cette terre, la rusticité de sa végétation et de son climat, mais aussi la noblesse de ces Femmes et de ces Hommes qui l’ont à tour de rôle, travaillée, façonnée, gardée, toujours protégée, et qui au final ont donné à cet écrin … une âme à part.

Fabriqué à Millau, au cœur de l’Aveyron, dans les ateliers de coutellerie « L’âme du Causse », votre couteau est garanti à vie contre tous vices de fabrication.
Son manche est travaillé dans des matières nobles, comme le bois précieux ou la pointe de corne que les templiers ramenaient des croisades. Sa lame dite « feuille de sauge », en acier 12C27, réputé pour sa qualité de coupe et sa facilité d’entretien, sera un gage de longévité. Le « Fidélis » sera votre compagnon idéal pour partager au quotidien des moments forts, remplis d’Histoire. Pour la fermeture de votre couteau, tirez l’anneau vers le haut en faisant appui sur le manche, et ensuite descendre la lame. Pour son entretien évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.
Si ce couteau vous a été offert et comme le veut la coutume, pour ne pas couper l’amitié ou l’amour, n’oubliez pas de donner une pièce de monnaie, dans un but d’échange, à la personne qui vous en a fait cadeau.

couteau_pelerin
L'âme du Pélerin

Jours après jours sur le long chemin qui mène à Compostelle, ce couteau sera votre plus fidèle compagnon. Vous partagerez avec lui le quotidien mais aussi les intenses moments qui rythment ce voyage.

Le choix du buis et du noyer n’est pas un hasard, d’une part ces essences sont présentent sur la quasi-totalité du parcours et d’autre part ces bois précieux ont la réputation de protéger. Ce caractère magique provient du fait que le noyer n’est jamais touché par la foudre et que le buis est symbole de longévité. Sa lame en acier 12C27 réputé pour sa qualité de coupe et sa facilité d’entretien, sera un gage de longévité.
Fabriqué à Millau, au cœur de l’Aveyron, dans les ateliers de coutellerie « L’âme du Causse », votre couteau est garanti à vie contre tous vices de fabrication.

Pour son entretien et sa longévité, évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.
ll existe une coutume selon laquelle tout objet tranchant ne s’offre pas sous peine de couper l’amitié ou l’amour ! Si ce couteau vous a été offert et pour conjurer ce mauvais sort, n’oubliez pas de donner une pièce de monnaie dans un but d’échange à la personne qui vous en a fait cadeau.

couteau_santiago
Le Santiago

Jours après jours sur le long chemin qui mène à Compostelle, ce couteau sera votre plus fidèle compagnon. Vous partagerez
avec lui le quotidien mais aussi les intenses moments qui rythment ce voyage.

Le choix du noyer n’est pas un hasard, d’une part cette essence est présente sur la quasi-totalité du parcours et d’autre part ce bois précieux a la réputation de protéger. Ce caractère magique provient du fait que le noyer n’est jamais touché par la foudre. Sa lame en acier 12C27 réputé pour sa qualité de coupe et sa facilité d’entretien, sera un gage de longévité.

Fabriqué à Millau, au cœur de l’Aveyron, dans les ateliers de coutellerie  » l’âme du Causse « , votre couteau est garanti à vie contre tous vices de fabrication. Pour son entretien évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.

couteau_truffaire
Lou Truffaire

Le couteau « Lou Truffaïre » est né de la passion de la truffe, il se décline dans les modèles : « Caveur », complice des trufficulteurs, et « Compagnon » sans tranchet et sans grattoir, pour les amateurs de couteaux. Son manche en forme de Mycorhize (naissance de la truffe) est en bois de chêne vert (arbre truffier par excellence) ou en buis (symbole de longévité). Sa lame est en acier inoxydable « Alenox 18 cr » réputé pour sa qualité de coupe et sa facilité d’entretien.
« Lou Truffaïre » vous accompagnera et vous satisfera pour partager le quotidien.

Fabriqué à Millau, au cœur de l’Aveyron, dans les ateliers de coutellerie « L’âme du Causse », votre couteau est garanti à vie contre tous vices de fabrication. Pour son entretien évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.
S’il vous a été offert et comme le veut la tradition, n’oubliez pas de donner une pièce de monnaie à la personne qui vous en a fait cadeau.

couteau_roquefort
Le Roquefort

À Roquefort, ville ou l’on fait ce fameux fromage que le monde entier nous envie, on utilise le couteau à revirer. C’est un modèle droit à lame longue et large destiné à cette opération délicate, le revirage, consistant à enlever périodiquement la croûte extérieure qui se forme sur les pains de fromage au cours de leur affinage. Cela était fait autrefois par les cabanières, à la lueur du calelh, sous la surveillance du commis, et un sacré coup de main était nécessaire car il fallait faire pas moins de trois cents fromages par jour avec ce couteau tenu à la manière d’un rasoir.

Le Roquefort n’est pas du tout ce couteau, c’est un modèle de poche qui vous accompagnera au quotidien en fidèle compagnon. Son manche en bois précieux ou en pointe de corne se fini légèrement en bec de corbin. Sa lame, dite “feuille de sauge”, en acier 12C27, réputé pour sa qualité de coupe et sa facilité d’entretien, sera un gage de longévité. S’il vous a été offert et comme le veut la tradition n’oubliez pas de donner une pièce de monnaie à la personne qui vous en a fait cadeau.

Fabriqué à Millau, à 10 minutes de Roquefort, dans les ateliers de coutellerie “L’âme du Causse”, votre couteau est garanti à vie contre tous vices de fabrication. Pour son entretien évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.

couteau_aveyronnais
L'Aveyronnais

L’Aveyronnais est né peu de temps après le Laguiole dans le même département, d’ou son nom. Il était surtout utilisé sur l’Aubrac par les tacherons, qui se louaient dans les grandes propriétés fermières. Comme le Laguiole sa lame est de forme Yatagan. Dépourvu de tout superflu on le surnommait « Le Laguiole du Pauvre » : pas de mouche, pas de guillochage sur la lame et le ressort, et, essentielement de la corne cachée (partie creuse de la corne).

Fabriqué artisanalement à Millau, en Aveyron, dans les ateliers de coutellerie « L’âme du Causse », votre couteau est garanti à vie contre tous vices de fabrication. Son manche en bois précieux ou en pointe de corne, et sa lame en acier 12c27 réputé pour sa qualité de coupe et sa facilité d’entretien, seront un gage de longévité.

S’il vous a été offert et comme le veut la tradition, n’oubliez pas de donner une pièce de monnaie à la personne qui vous en a fait cadeau. Pour son entretien évitez de le passer sous l’eau, essuyez-le tout simplement.

larzac